Share on FacebookGoogle+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Tour d’Italie 1980, extrait du livre

Tour d’Italie 1980Sur le Tour d’Italie 1980, il s’agissait pour nous de ne pas prendre le maillot rose trop tôt, parce qu’il aurait fallu ensuite le défendre contre toutes les autres équipes — italiennes, donc. Il était préférable de s’en emparer tardivement mais à un moment précis, dans une étape difficile (autre aspect de la stratégie). Nous n’avons pas eu la possibilité de « faire la course » dans les deux premières semaines mais on l’a cependant contrôlée de façon à ne pas non plus la perdre et l’escalade du Stelvio nous a permis de faire la différence… Ici je suis accompagné de Jean-René Bernaudeau, mon coéquipier échappé plus tôt et qui a joué le rôle décisif de point d’appui, de relai dans les derniers kilomètres de l’épreuve.

Le livre Bernard face à Hinault Découvrez les photos du making-of